Le PIB de l'Italie bientôt dopé par la drogue et la prostitution ?

le
40
Photo d'illustration.
Photo d'illustration.

Les revenus estimés provenant du trafic de drogue et de la prostitution seront intégrés l'an prochain, en vertu de nouvelles règles européennes, dans le calcul du PIB en Italie, ce qui pourrait singulièrement doper celui-ci, selon l'institut statistique italien Istat.

"Les règles sont les mêmes pour tous les pays de l'Union européenne. Eurostat (l'agence en charge des statistiques de l'UE, NDLR) nous a donné les guides lines. Nous devons les appliquer !" se défend Gian Paolo Oneto, le patron de la direction de la comptabilité nationale à l'Istat, cité par Challenges.

Sera intégrée également dans ce calcul, selon ces mêmes règles européennes, la contrebande de tabac et d'alcool, indique jeudi l'Istat, qui relève toutefois que la procédure sera "très difficile pour la raison évidente que ces activités illégales ne sont pas déclarées". "Le concept d'activité illégale est également sujet à différentes interprétations", relève l'Istat dans un communiqué. "Nous avons une tradition dans l'évaluation de l'économie souterraine !"

"Nous allons nous appuyer sur les données de la police et de la justice qui ont une bonne connaissance du volume et des prix des produits stupéfiants et des services des prostitués. Nous ferons appel aux ONG qui travaillent avec les drogués et les prostitués", explique Gian Paolo Oneto. "Vous savez, en Italie, nous avons une tradition dans l'évaluation de l'économie souterraine...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • PHILOMAX le mercredi 28 mai 2014 à 13:00

    j' ai vu la meme photo mais elle etait de dos dans un autre sujet bourso. Le prochain sujet elle sera à poil?

  • nebraska le mercredi 28 mai 2014 à 09:48

    Mince !! Vu qu'en France on interdit la prostitution, notre PIB va en prendre un coup.

  • M4328752 le dimanche 25 mai 2014 à 11:54

    Je croyais que c'était interdit ?

  • 300CH le dimanche 25 mai 2014 à 10:46

    voila comment on enfume les Européens et surtout le bon citoyen Français, notre Culbuto va ce réjouir de cette bonne nouvelle, pour tomber dans les cordes des 3% de Bruxelles, Un Pays qui va être content "la Hollande", en valeur réel, mdr, pauvre EUROPE en être réduit à cela pour que des pays soient dans les Clous de Bruxelles, pour tout à l'heure je c quoi faire "ON EST LES GARS DE LA MARINE"

  • dupon666 le dimanche 25 mai 2014 à 08:32

    les amerlopes ayant retourné leur veste au sujet de la marijuana,il faut s'attendre à la liberalisation en europe voire meme à la promotion des drogues douces..

  • sarestal le samedi 24 mai 2014 à 20:33

    L' Europe des dépravés.-

  • pascalcs le samedi 24 mai 2014 à 18:13

    On peut rire de l'Italie et de cette pratique ubuesque. En fait, l'Italie, comme le Uk, comme l'Espagne, comme la Grèce ne fait qu'imiter le maître des faussaires en faillites, les US. Souvenez vous c'était il y a un an. Tous les intangibles calculés maintenant dans le PNB US. $ 500 milliards d'un coup et autant de dette possible en plus....

  • abacchia le samedi 24 mai 2014 à 17:40

    Quand on en arrive là pour faire briller un PIB réel peu reluisant, c'est que ça sent la fin d'une ère ! Et pas que pour l'Italie bien entendu puisque la planète entière cherche à trafiquer ses chiffres de PIB ! Pathétique !

  • lorant21 le samedi 24 mai 2014 à 15:05

    N'oublions pas la Colombie et son décollage dans les années 80-90 grâce au cartel de la drogue. La moitié de la croissance due à Pablo Escobar!

  • rtime le samedi 24 mai 2014 à 15:01

    La fille est très jolie, voyons! De toute façon la prostitution c'est de l'argent qui passe d'une poche à une autre. A moins que l’État prélève des impôts sur les revenus des femmes de compagnies ou de leurs employeurs, comment ça peut contribuer au PIB? Idem pour le trafic de drogue. Cette union européenne ça devient vraiment de la folie.