Le PIB britannique du troisième trimestre revu en légère baisse

le
0
LA CROISSANCE BRITANNIQUE REVUE EN LÉGÈRE BAISSE AU TROISIÈME TRIMESTRE
LA CROISSANCE BRITANNIQUE REVUE EN LÉGÈRE BAISSE AU TROISIÈME TRIMESTRE

LONDRES (Reuters) - L'économie britannique a finalement crû un peu moins qu'initialement estimé au troisième trimestre, le produit intérieur brut (PIB) ayant augmenté de 0,9% sur la période et non pas de 1,0%, selon les données définitives de l'Office national de la statistique (ONS).

Il s'agit de la plus forte croissance trimestrielle depuis le troisième trimestre 2007. Mais ceci est essentiellement le fait de l'impact des Jeux Olympiques organisé cet été à Londres et d'une base de comparaison favorable, le deuxième trimestre 2012 ayant compté des jours fériés supplémentaires liés au jubilé de la reine.

Sur un an, le PIB est inchangé, ce qui représente une amélioration par rapport à une estimation précédente qui le donnait à -0,1%.

Au vu des données relatives au secteur des services pour le mois d'octobre -publiées en même temps que celles du PIB- la Grande-Bretagne risque d'avoir du mal à afficher une croissance sur le quatrième trimestre 2012.

L'activité de ce secteur -qui représente les trois quarts du PIB- n'a augmenté que de 0,1% en octobre. Par ailleurs, l'indice GfK mesurant la confiance des consommateurs a fortement reculé en décembre, passant de -22 à -29.

David Milliken et Olesya Dmitracova; Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant