Le PIB allemand marque le pas

le
0
Le PIB n'a avancé que de 0,1% au deuxième trimestre alors que les économistes attendaient +0,5%. Ce coup de frein brutal est à mettre sur le compte du commerce extérieur, point fort de l'Allemagne, qui a notamment apporté une contribution négative.

La croissance allemande déçoit les économistes. Le pays a annoncé ce mardi, en première estimation, une hausse de 0,1% de son PIB au deuxième trimestre contre une progression de 0,5% attendue par les observateurs. Il s'agit d'un plus bas depuis le premier trimestre 2009.

Sur un an, la croissance ressort à 2,8%, une performance là encore inférieure aux 3,2% prévus. Au trimestre précédent, l'économie allemande avait progressé de 1,3% d'un trimestre sur l'autre et de 5% sur un an. Ces derniers chiffres ont eux-mêmes fait l'objet d'une révision à la baisse, après avoir été initialement annoncés respectivement à +1,5% et +5,2%.

Ce résultat s'explique en partie par la performance décevante du commerce extérieur, pourtant point fort de l'économie allemande. L'excédent commercial s'est réduit à 11,5 milliards d'euros contre 12,8 milliards en mai. Les économistes tablaient sur 13 milliards. Les importations ont encore avancé en juin de 0,3% alors que les économ

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant