Le Phocéa pris dans les filets de la police

le
0
Des armes, des faux passeports, de l'argent liquide et de la drogue ont été trouvés à bord lors d'une perquisition sur l'ancien navire de luxe de Bernard Tapie.

Le Phocéa noyé dans une affaire criminelle sur fond diplomatique. Célèbre voilier quatre-mâts long de 75 m, l'ancien yacht de Bernard Tapie a été la cible, dimanche 22 juillet, d'une opération de police ordonnée par la justice de Port-Vila, capitale de l'île de Vanuatu en Océanie. Construit en France en 1976 et légendaire, notamment grâce à ses performances sur l'eau mais aussi grâce au nom de ses propriétaires successifs, Bernard Tapie de 1982 à 1997 puis la femme d'affaires libanaise Mouna Ayoub jusqu'en 2010, le navire mouillait depuis la mi-juillet dans une baie de Port-Vila.

Munis d'un mandat de perquisition, une vingtaine d'enquêteurs y ont retrouvé des armes à feu, des documents, dont des faux passeports, une importante somme d'argent liquide et une substance suspectée d'être de l'opium, rapporte un site local d'informations. Quatre personnes, dont le capitaine du yacht, ont été arrêtées parmi les 16 membres d'équipage à bord au moment de l'opérati

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant