Le philippin San Miguel veut racheter seul United Biscuits

le
0

MANILLE, 12 septembre (Reuters) - Le conglomérat philippin San Miguel SMC.PS entend lancer une offre en solo sur le fabricant de biscuits britannique United Biscuits IPO-UNI.L , qui semble également susciter l'intérêt de Kellogg K.N . "Nous n'avons pas besoin d'un partenaire", a dit à Reuters via un SMS Ramon Ang, président de San Miguel. Les propriétaires de United Biscuits, les fonds d'investissement Blackstone BX.N et PAI Partners, entendent vendre ou introduire en Bourse le groupe d'ici la fin de l'année. Selon certaines sources, le propriétaire de marques telles que Jaffa Cakes et Twiglets vaut quelque deux milliards de livres (2,5 milliards d'euros). Début août, une source avait dit que Kellogg avait fait appel à une banque conseil afin d'évaluer la pertinence d'une offre sur United Biscuits. ID:nL6N0QD29X Le fonds d'investissement chinois Hony Capital avait dit en janvier réfléchir à une offre sur le groupe et, selon Sky News, d'autres candidats se montrent intéressés, tels le saoudien Savola Group 2050.SE , le turc Ulker ULKER.IS ou encore Burton, concurrent britannique de United Biscuits, détenu par un fonds de pension canadien. Pour San Miguel, déjà très endetté, les fonds nécessaires au rachat de United Biscuits pourraient en partie venir de la vente de sa participation dans Philippine Airlines PAL.PS . Le groupe a dit lundi avoir signé lundi un accord prévoyant le rachat de sa part de 49% dans la compagnie aérienne par le magnat Lucio Tan dans le cadre d'une transaction d'un milliard de dollars. Depuis sa création en tant que brasseur en 1890, San Miguel a investi dans des secteurs aussi divers que l'emballage, la production d'électricité, le pétrole et les routes à péage. (Neil Jerome Morales, Benoît Van Overstraeten pour le service français)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant