Le phénomène « X-Files » expliqué aux plus jeunes

le
0
Les agents Fox Mulder et Dana Scully, héros de la série « X-Files ».
Les agents Fox Mulder et Dana Scully, héros de la série « X-Files ».

La série culte « X-Files », qui revient sur les écrans américains dimanche 24 janvier, a marqué les années 1990 et influencé l’histoire des séries télé.

Mulder, Scully, l’homme à la cigarette, « la vérité est ailleurs » et la musique si entêtante de Mark Snow… Je vous parle d’un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître. En 1993, la série X-Files débarquait sur les écrans américains et s’apprêtait à filer un sacré coup de pied dans la fourmilière de la télévision et des séries. Un an plus tard, la France découvrait Aux frontières du réel (son titre français) sur M6, qui a ensuite fait trembler toute une génération accro à sa « Trilogie du samedi ».

Dimanche 24 janvier, après 14 ans d’absence, X-Files revient aux Etats-Unis pour une mini-série de six épisodes, pour laquelle ses principaux acteurs ont répondu présent. L’occasion d’expliquer à ceux qui auraient loupé un épisode (ou tous), les raisons de ce phénomène qui a marqué la décennie 90, à l’époque où les Spice Girls résonnaient dans les discmans, où la France « black-blanc-beur » remportait la Coupe du monde de foot et où le solitaire de Windows 95 représentait le summum de l’excitation vidéoludique au bureau.

De quoi parle « X-Files » ?

La série de Chris Carter raconte l’histoire de deux agents du FBI, Fox Mulder (David Duchovny) et Dana Scully (Gillian Anderson), qui enquêtent sur des dossiers classés « X » : non résolus et flirtant avec le paranormal. Mulder, traumatisé par la disparition inexplicable de sa sœur quand ils étaient enfants, croit dur comme fer à l’existence des extraterrestres tandis que Scully, personnage scientifique et rationn...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant