Le pétrole, très volatil, termine en baisse à New York

le
0
    NEW YORK, 8 décembre (Reuters) - Les cours du pétrole ont 
terminé mardi en baisse sur le marché new-yorkais Nymex, 
atténuant cependant leurs pertes en cours de séance dans un 
marché toujours très volatil. 
    Le contrat janvier sur le brut léger américain (West Texas 
Intermediate, WTI)  CLc1  a perdu 14 cents, soit 0,37%, à 37,51 
dollars le baril après être passé en séance sous les 37 dollars, 
pour la première fois depuis début 2009. 
    Au moment de la clôture du Nymex, le Brent  LCOc1  de même 
échéance cédait 42 cents (1,03%) à 40,31 dollars après avoir 
glissé brièvement sous les 40 dollars, là encore une première 
depuis 2009.  
    Les importations chinoises ont diminué de 8,7% en novembre 
par rapport au même mois de l'an dernier, leur 13e mois 
consécutif de repli.  ID:nL8N13X043  
    Ce chiffre a contribué à alimenter la chute des prix du 
pétrole, qui souffrent en outre de la vigueur du dollar et de la 
décision prise vendredi par l'Organisation des pays exportateurs 
de pétrole (Opep) de maintenir sa stratégie d'une production 
élevée afin de défendre ses parts de marché.  ID:nL8N13T2WH  
    Le prix du baril a baissé de plus de moitié en 18 mois, en 
raison principalement de la surabondance de l'offre face à une 
demande atone.  
    Le relèvement des taux d'intérêt américains, attendu pour la 
semaine prochaine, pourrait accentuer encore cette baisse en 
faisant monter le dollar. 
    L'engorgement du marché pétrolier est tel que certains 
observateurs redoutent désormais un manque de capacités de 
stockage au niveau mondial. 
 
 (Barani Krishnan; Patrick Vignal pour le service français) 
  
 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant