Le pétrole termine inchangé à New York

le
0
    NEW YORK, 21 décembre (Reuters) - Les cours du pétrole ont 
terminé lundi à un niveau quasiment inchangé lundi sur le marché 
new-yorkais Nymex, après avoir touché en séance un creux de sept 
ans sur fond d'un déséquilibre, parti pour durer, entre une 
offre abondante et une demande atone. 
    Le contrat février sur le brut léger américain (West Texas 
Intermediate, WTI)  CLc1  a pris un cent, soit 0,03%, à 34,74 
dollars le baril après un creux de 33,98 au cours de la journée. 
Au moment de la clôture du Nymex, le Brent  LCOc1  cédait 61 
cents (-1,65%) à 36,27 dollars. 
    En séance, le Brent est tombé à 36,04 dollars, du jamais vu 
depuis juillet 2004. Depuis le début de décembre, le cours de 
référence européen accuse un plongeon de près de 19%, soit son 
repli mensuel le plus marqué depuis celui d'octobre 2008, marqué 
par la faillite de Lehman Brothers. 
    La situation d'offre excessive caractérisant le marché, 
largement responsable par un recul de près des deux tiers des 
cours du brut depuis leur dernier pic de juin 2014, devrait 
persister en 2016 avec la montée en puissance de la production 
de pays tels que l'Iran et la Libye. 
    L'écart entre le Brent et le WTI s'est réduit après que le 
président américain Barack Obama a signé une loi qui permettra à 
nouveau aux producteurs basés aux Etats-Unis d'exporter du brut 
après une interdiction de 40 ans. 
 
 (Catherine Ngai et Jessica Resnick-Ault, Benoit Van 
Overstraeten pour le service français) 
  
 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant