Le pétrole termine en nouvelle forte baisse à New York

le
0

NEW YORK, 21 juin (Reuters) - Les cours du pétrole ont terminé en forte baisse pour la deuxième séance de suite vendredi sur le marché new-yorkais Nymex, sous le coup d'un renchérissement du dollar et des craintes de voir la demande américaine et chinoise d'or noir ralentir.

Le contrat août sur le brut léger américain CLc1 a perdu 1,45 dollar, soit 1,52%, à 93,69 dollars le baril.

Au moment de la clôture du Nymex, le Brent LCOc1 cédait 1,26 dollar (-1,23%) à 100,89 dollars.

Le cours du brut léger américain est passé sous ses moyennes mobiles à 50 et à 100 jours tandis que le Brent a chuté de quelque 5% en deux jours, ce qui ne lui était pas arrivée depuis un an.

L'écart entre les deux cours de référence a été ramené à un peu plus de sept dollars, après un plus bas de plus d'un an et demi en séance de 6,54 dollars.

"Sans assouplissement quantitatif et sans demande chinoise soutenue, le pétrole ne peut augmenter", a déclaré, Phil Flynn, analyste énergie chez Price Futures Group.

La brutale chute du pétrole a été déclenchée par les déclarations de Ben Bernanke, président de la Réserve fédérale, disant que cette dernière commencerait à dénouer son programme d'assouplissement quantitatif dans le courant de l'année. (voir

ID:nL5N0EV484 )

 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant