Le pétrole termine en hausse modérée à New York

le
1
    NEW YORK, 13 octobre (Reuters) - Les cours du pétrole ont 
terminé en hausse modérée jeudi sur le marché new-yorkais Nymex, 
regagnant du terrain après une réaction initialement négative à 
l'annonce d'une augmentation des stocks aux Etats-Unis pour la 
première fois en six semaines. 
    Les stocks ont augmenté de 4,9 millions de barils lors de la 
semaine au 7 octobre, bien plus que la hausse de 700.000 
qu'attendaient en moyenne les analystes interrogés par Reuters, 
selon les chiffres de l'Agence américaine de l'énergie (EIA). 
  
    Le marché a préféré toutefois porter son attention sur la 
baisse de 3,7 millions de barils des stocks de produits 
distillés, qui incluent le diesel et le fioul domestique, et sur 
celle de 1,9 million de barils des réserves d'essence, 
supérieures dans les deux cas aux attentes des analystes. 
    "Il y a beaucoup de saisonnalité dans ces données", explique 
Scott Shelton, trader chez ICAP à Durham, en Caroline du Nord, 
en notant que les stocks de brut augmentent habituellement à 
cette période de l'année en prévision des opérations de 
maintenance dans les raffineries américaines. 
    Le contrat novembre sur le brut léger américain (West Texas 
Intermediate, WTI)  CLc1  a gagné 26 cents, soit 0,52%, à 50,44 
dollars le baril, repassant le cap des 50 dollars après avoir 
reculé jusqu'à 49,36 après les annonces de l'EIA. 
    Au moment de la clôture du Nymex, le Brent  LCOc1  prenait  
21 cents (0,41%) à 52,02 dollars, bien au-dessus de son point 
bas du jour à 50,92.  
 
 (Barani Krishnan, Véronique Tison pour le service français) 
  
 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.