Le pétrole termine en hausse de près de 4,5% à New York

le
0

NEW YORK, 1er décembre (Reuters) - Les cours du pétrole ont terminé sur un bond de près de 4,5% lundi sur le marché new-yorkais Nymex, se reprenant quelque peu après leur creux de cinq ans touché la semaine dernière, portés par des données suggérant que le boom du gaz de schiste américain, largement considéré comme étant à l'origine d'une offre trop abondante, est en train de perdre en vigueur. Le contrat janvier sur le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) CLc1 a gagné 2,85 dollars, soit 4,31%, à 69,00 dollars le baril, enregistrant sa plus forte hausse en pourcentage depuis au moins mai 2013. Au moment de la clôture du Nymex, le Brent LCOc1 prenait 2,34 dollars (+3,34%) à 72,49 dollars. Le recul du dollar - monnaie d'échange de la plupart des matières premières dont l'or noir - face à un panier de devises internationales .DXY a également été un important facteur de soutien des cours. Le nombre de permis de forage délivrés pour 12 grands gisements de schiste aux Etats-Unis a reculé de 15% en octobre, selon des données collectées par la société spécialisée DrillingInfo, qui pourraient constituer le premier signe d'un ralentissement attendu du secteur en raison de la chute des cours du pétrole. ID:nL6N0TL1Y2 En novembre, le Brent et le WTI ont accusé leur cinquième mois de repli consécutif, du jamais vu depuis la crise financière de 2007-2009. "Le marché a, de toute évidence, été excessivement vendeur et les prix remontent un peu (...)", a déclaré John Kilduff, associé chez Again Capital. (Barani Krishnan, Benoît Van Overstraeten pour le service français)

 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant