Le pétrole termine en hausse de près de 2,5% à New York

le
0

NEW YORK, 6 février (Reuters) - Les cours du pétrole ont terminé hausse de près de 2,5% vendredi sur le marché new-yorkais Nymex, portés par une nouvelle diminution du nombre de puits aux Etats-Unis et un regain de violences en Libye. Le contrat mars sur le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) CLc1 a gagné 1,21 dollar, soit 2,40%, à 51,69 dollars le baril. Au moment de la clôture du Nymex, le Brent LCOc1 prenait 1,24 dollar (+2,19%) à 57,81 dollars. Sur les six dernières séances, l'or noir a rebondi de près de 20%, mais il reste néanmoins inférieur de quelque 50% à son dernier pic atteint en juin, en raison des inquiétudes concernant le décalage entre une offre abondante et une demande atone. Comme vendredi dernier, le brut a reçu un coup de pouce par une statistique du groupe de services pétroliers Baker Hughes BHI.N , qui a calculé que le nombre de puits de pétrole aux Etats-Unis avait reculé de 83 cette semaine pour atteindre son plus bas niveau depuis décembre 2011, à 1.140. ID:nL6N0VG48V La baisse de ce chiffre, qui recule pour la neuvième semaine consécutive, illustre les pressions auxquels sont confrontés les producteurs en raison de la chute des cours. Des affrontements ont éclaté jeudi dans le centre de Benghazi, la deuxième ville de Libye, entre forces pro-gouvernementales et combattants islamistes, a-t-on appris auprès de témoins et de sources militaires. ID:nL6N0VG02S Sur l'ensemble de la semaine, le WTI a gagné 7,2% et le Brent 9,1%. Sur les deux derniers semaines, le Brent affiche un rebond de quelque 20%, du jamais vu sur une telle période depuis 1998. (Barani Krishnan, Benoit Van Overstraeten pour le service français)

 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant