Le pétrole termine en hausse de près de 1% à New York

le
0
    NEW YORK, 6 septembre (Reuters) - Les cours du pétrole ont 
terminé en hausse de près de 1% mardi sur le marché new-yorkais 
Nymex, enregistrant un bond après leur absence de cotation la 
veille pour cause de jour férié aux Etats-Unis alors que le 
Brent perd plus de 0,5% à mesure que s'évaporent les espoirs 
d'un accord entre pays producteurs sur un gel de la production. 
    Le contrat octobre sur le brut léger américain (West Texas 
Intermediate, WTI)  CLc1  a gagné 39 cents, soit 0,88%, à 44,83 
dollars le baril. Au moment de la clôture du Nymex, le Brent 
 LCOc1  cédait 32 cents (-0,67%) à 47,31 dollars. 
    Après un gain de plus de 3% vendredi, le Brent avait encore 
progressé de 1,7% lundi à la suite de l'annonce d'une 
coopération entre la Russie et l'Arabie saoudite en vue de 
stabiliser le marché du pétrole.   
    Comme cet accord ne contient pas, à ce stade, de plan 
d'action immédiat et que le ministre de l'Energie saoudien 
Khalid al-Falih a dit ne pas voir la nécessité de geler la 
production dans le contexte actuel, l'enthousiasme des acteurs 
de marché est retombé. 
    Même s'ils sont en hausse sensible depuis le début de 
l'année, les cours du pétrole sont encore inférieurs pour plus 
de la moitié à leurs derniers pics, à plus de 100 dollars le 
baril, atteints vers la mi-2014 et ce en raison essentiellement 
d'un décalage entre une offre abondante et une demande atone. 
    Une réunion informelle entre l'Opep et des pays non-membres 
du cartel des exportateurs, tels la Russie, doit se tenir en 
marge du Forum international sur l'Energie du 26 au 28 septembre 
à Alger. L'Organisation des pays exportateurs de pétrole doit 
ensuite se réunir officiellement à Vienne en novembre. 
 
 (Benoit Van Overstraeten pour le service français) 
  
 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant