Le pétrole termine en hausse de plus de $2 à New York

le
0

NEW YORK, 6 octobre (Reuters) - Les cours du pétrole ont terminé en forte hausse mardi sur le marché new-yorkais Nymex, dopés à la fois par des rachats techniques et des données laissant entrevoir la fin de la phase de surabondance de pétrole sur le marché mondial. Le Brent a franchi la barre des 50 dollars pour la première fois en un mois, ce qui a contribué à convaincre les investisseurs que les cours ne devraient pas retomber vers leurs plus bas niveaux en six ans et demi touchés au mois d'août. Le contrat novembre sur le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) CLc1 a gagné 2,27 dollars, soit 4,91%, à 48,53 dollars le baril. Le Brent LCOc1 a pris de son côté 2,67 dollars (+5,42%) à 51,92 dollars. Le fort courant d'achats a été alimenté par un rapport de l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA) prévoyant une baisse de l'offre sur le marché mondial et des signes que la Russie, l'Arabie saoudite et d'autres grandes producteurs pourraient discuter des moyens de soutenir les cours du brut. La demande mondiale de pétrole devrait connaître l'an prochain son rythme de croissance le plus élevé depuis près de six ans, tandis que l'offre des pays non-membres de l'Opep stagne, selon le dernier rapport mensuel de l'EIA qui suggère que l'excédent d'offre diminue plus rapidement que prévu. Par ailleurs, le secrétaire général de l'Opep Abdullah al-Badri a déclaré que l'organisation devrait coopérer avec des producteurs extérieurs pour faire face au problème de l'offre excédentaire de pétrole, quelques jours après des discussions entre l'Arabie saoudite et la Russie. ID:nL8N126210 (Karolin Schaps à London et Aaron Sheldrick à Tokyo, Juliette Rouillon pour le service français)

 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant