Le pétrole termine en hausse de plus 1,5% à New York

le
0

NEW YORK, 20 août (Reuters) - Les cours du pétrole ont terminé en nette hausse une séance en dents de scie mercredi sur le marché new-yorkais Nymex, portés à la fois par l'expiration du contrat septembre et l'annonce d'une baisse marquée des stocks de brut aux Etats-Unis la semaine dernière. Le contrat septembre sur le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) CLc1 a gagné 1,59dollar, soit 1,68%, à 96,07 dollars le baril. Au moment de la clôture du Nymex, le Brent LCOc1 prenait 63 cents (0,62%) à 102,19 dollars. Le contrat octobre affichait pour sa part des gains plus modestes, progressant de 51 cents à 93,37 dollars. Les stocks de brut ont chuté de 4,5 millions aux Etats-Unis, selon les données de l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA) alors que les analystes avaient tablé sur une baisse de 1,2 million. Le cours WTI, sous le coup d'un bond de la production de brut en Amérique du Nord, pâtit ces derniers temps d'une situation d'offre trop abondante. Mardi, il avait touché un creux de sept mois de 94,26 dollars. Le Brent souffre également d'une situation de surabondance, qui s'est traduite par un recul de 13 dollars le baril au cours des deux derniers mois. Les craintes de voir les livraisons irakiennes être perturbées ne se sont pas matérialisées et la production libyenne a continué d'augmenter malgré les combats opposant plusieurs factions. (Robert Gibbons, Benoit Van Overstraeten pour le service français)

 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant