Le pétrole termine en hausse à New York, +8,7% sur la semaine

le
0
    NEW YORK, 19 août (Reuters) - Les cours du pétrole ont 
terminé en légère hausse vendredi sur le marché new-yorkais 
Nymex, bénéficiant d'un rebond en toute fin de séance alors que 
le début de la journée avait été dominé par les prises de profit 
après des plus hauts de huit semaines.  
    Le contrat septembre sur le brut léger américain (West Texas 
Intermediate, WTI)  CLc1  a gagné 30 cents, soit 0,62%, à 48,52 
dollars le baril après un pic à 48,75 dollars, son plus haut 
depuis le 5 juillet. 
    L'échéance octobre sur le Brent  LCOc1  a quant à elle cédé 
un cent (-0,02%) à 50,88 dollars après avoir atteint 51,22 
dollars, son plus haut niveau depuis le 22 juin.  
    Les statistiques hebdomadaires de Baker Hughes sur le nombre 
de puits en activité aux Etats-Unis - en hausse pour la huitième 
semaine d'affilée - n'ont pas modifié la tendance. 
    Le Brent a pris près de 10 dollars, soit pas loin de 25%, en 
un peu plus de deux semaines, porté notamment par les 
spéculations sur une possible initiative coordonnée de pays 
producteurs pour limiter l'offre mondiale. 
    "Nous estimons que l'amélioration des fondamentaux ne figure 
pas parmi les principales explications à l'envolée récente des 
prix", expliquent les analystes de Morgan Stanley dans une note. 
    "La demande de pétrole brute est anémique, la demande 
d'essence a globalement diminué et les importations de brut de 
la Chine devraient décélérer (au second semestre)", 
précisent-ils, ajoutant que l'offre pourrait au contraire 
surprendre à la hausse dans un certain nombre de pays. 
    Sur la semaine, le WTI affiche un gain de 8,7% et le Brent 
une progression de 8%. 
    "Nous pensons que la hausse d'environ neuf dollars du brut 
depuis le début du mois pourrait facilement être suivie d'une 
baisse d'ampleur équivalente le mois prochain", prévient Jim 
Ritterbusch, de Ritterbusch & Associates.  
    "Le critère de la production américaine est en train de 
devenir un facteur de baisse car les puits en activité ont 
nettement augmenté." 
     
 
 (Barani Krishnan; Marc Angrand pour le service français) 
  
 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant