Le pétrole termine en forte hausse à New York

le
0

PARIS, 14 novembre (Reuters) - Les cours du pétrole ont terminé en hausse de plus de 2% vendredi sur le marché new-yorkais Nymex, se reprenant quelque peu dans l'anticipation d'une hausse de la demande de fioul de chauffage aux Etats-Unis au vu du week-end froid qui se profile dans plusieurs parties du pays. L'or noir a également été porté par un mouvement d'achats à bon compte après sa glissade observée depuis des semaines en raison du déséquilibre entre une demande atone et une offre abondante. Aux yeux de certains analystes, il n'est pas certain que le rebond se prolongera. Le contrat décembre sur le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) CLc1 a gagné 2,17%, soit 1,61 dollar, à 75,82 dollars le baril. Au moment de la clôture du Nymex, le Brent LCOc1 prenait 2,00 dollars (+2,58%) à 79,49 dollars. Sur l'ensemble de la semaine, le WTI accuse une baisse de 3,6%, enchaînant ainsi son septième repli hebdomadaire consécutif. Le Brent lui semble parti pour terminer la semaine sur un recul de quelque 4,5%, ce qui serait sa huitième baisse hebdomadaire de suite, du jamais vu depuis 1988, quand Reuters a commencé à conserver l'historique de ce cours de référence. Depuis un pic de plus de 115 dollars atteint en juin, le Brent a perdu environ 30%. "L'inquiétude numéro un est l'offre trop abondante sur le marché. Tant que l'Opep paraîtra impuissante à réduire suffisamment sa production pour mettre un plancher sous les cours, il n'y aura pas de changement de direction du courant baissier", a estimé Gene McGillian, analyste chez Tradition Energy. (Barani Krishnan, Benoit Van Overstraeten pour le service français)

 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant