Le pétrole termine en forte baisse à New York

le
0

NEW YORK, 10 décembre (Reuters) - Les cours du pétrole ont terminé mercredi en forte baisse sur le marché new-yorkais Nymex après l'annonce de l'augmentation des stocks américains et la confirmation par l'Arabie saoudite de sa décision de ne pas réduire la production. Le contrat janvier sur le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) CLc1 a perdu 2,88 dollars, soit 4,51%, à 60,94 dollars le baril. Au moment de la clôture du Nymex, le Brent LCOc1 perdait 2,6 dollars (3,89%) à 64,24 dollars. La demande mondiale de pétrole produit par l'Opep sera plus faible que prévu en 2015, créant une offre très excédentaire, faute d'une baisse de la production du cartel ou d'un ralentissement de l'exploitation des schistes aux Etats-Unis, écrit l'organisation dans son rapport mensuel publié mercredi. ID:nL6N0TU3BH L'Organisation des pays exportateurs de pétrole prévoit une demande de pétrole Opep de 28,92 millions de barils par jour (bpj) l'an prochain, soit 280.000 bpj de moins que sa précédente prévision et plus d'un million de bpj de moins que sa production actuelle. L'Opep a décidé le mois dernier de ne pas réduire sa production en dépit de la chute des cours, l'Arabie saoudite ayant pris la tête d'une offensive contre la production américaine de schistes qui grignote la part de marché du cartel. Le pétrole de schiste américain, plus cher à produire, a besoin de cours relativement élevés pour être rentable. La décision de l'Opep de maintenir son objectif de production à 30 millions de barils par jour, a accentué la chute des cours du pétrole, en baisse de plus de 40% depuis le mois de juin. (Barani Krishnan; Patrick Vignal pour le service français)

 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant