Le pétrole termine en forte baisse à New York

le , mis à jour à 21:17
0

NEW YORK, 3 juin (Reuters) - Les cours du pétrole ont terminé en net recul sur le marché new-yorkais Nymex, les investisseurs n'ayant pas tenu compte d'une cinquième semaine d'affilée de baisse des stocks américains de brut pour focaliser leur attention au contraire sur la forte augmentation des stocks de distillats, y compris de diesel, avec le démarrage de la saison des grands départs sur la route. Le contrat juillet sur le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) CLc1 a perdu 1,62 dollar, soit 2,64%, à 59,64 dollars le baril. Le Brent LCOc1 a cédé de son côté 1,69 dollar (-2,58%) à 63,80 dollars. Les stocks de pétrole ont diminué de 1,95 million de barils la semaine dernière, une baisse plus forte qu'attendue par les analystes interrogés par Reuters, selon le dernier rapport de l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA). Les stocks de distillats en revanche, qui incluent le diesel et le fioul domestique, ont augmenté de 3,8 millions de barils, près de quatre fois plus que prévu (1,1 million de barils). Un sentiment morose avant la réunion de l'Organisation des Pays exportateurs de Pétrole vendredi a également pesé sur la tendance. L'Opep, qui produit plus du tiers du pétrole dans le monde, devrait rejeter les appels à une révision en baisse de son plafond de production pour continuer dépasser la demande d'environ deux millions de barils par jour. ID:nL5N0YP1N6 (Barani Krishnan, Juliette Rouillon pour le service français.)

 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant