Le pétrole termine en forte baisse à New York

le
0

NEW YORK, 18 septembre (Reuters) - Les cours du pétrole ont chuté vendredi sur le marché new-yorkais Nymex, le repli de Wall Street l'ayant emporté sur l'annonce d'une nouvelle diminution du nombre de puits de pétrole aux Etats-Unis, pour la troisième semaine d'affilée. La crainte que l'Opec ne ralentisse pas sa production et un relatif apaisement des tensions au Moyen-Orient a pesé aussi. Le contrat de novembre sur le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) CLc1 a perdu 2,22 dollars, soit 4,73%, à 44,68 dollars le baril. Le Brent LCOc1 a cédé de son côté 1,61 dollar, soit 3,28%, à 47,47 dollars. La Bourse de New York perd près de 2% au lendemain de la décision de la Réserve fédérale américaine de ne pas relever ses taux d'intérêt, notamment en raison des inquiétudes concernant l'économie mondiale, contribue aussi à la tendance baissière. Huit puits de pétrole ont encore été fermés cette semaine aux Etats-Unis, après 23 au cours des deux semaines précédentes, ramenant le total à 644, selon les chiffres publiés vendredi par l'entreprise parapétrolière Baker Hughes BHI.N. Il s'agit de la plus forte baisse du nombre de puits en trois semaines depuis le mois de mai. Cette baisse illustre encore une fois les pressions auxquels sont confrontés les producteurs américains du fait de la chute des cours du brut. (Barani Krishnan, Juliette Rouillon pour le service français)

 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant