Le pétrole termine en forte baisse à New York

le
0
    NEW YORK, 14 juin (Reuters) - Les cours du pétrole ont 
terminé en forte baisse mercredi sur le marché new-yorkais 
Nymex, pénalisés par la hausse inattendue des réserves d'essence 
aux Etats-Unis et la prévision de l'Agence internationale de 
l'énergie (AIE) qui anticipe une forte progression de la 
production des pays non-Opep en 2018. 
    Le contrat juillet sur le brut léger américain (West Texas 
Intermediate, WTI)  CLc1  a perdu 3,72%, à 44,73 dollars le 
baril, à son plus bas niveau depuis le 14 novembre. 
    Le Brent  LCOc1  a cédé 3,53% à 47,00 dollars. 
    Selon l'Agence américaine d'information sur l'énergie, les 
stocks d'essence aux Etats-Unis ont augmenté la semaine dernière 
 de 2,1 millions de barils, tandis que les stocks de pétrole ont 
baissé de 1,7 million de barils, soit moins qu'attendu. 
  
    De son côté, l'AIE, qui coordonne les politiques 
énergétiques des pays de l'OCDE (Organisation pour la 
coopération et le développement économiques), a indiqué que la 
production des pays non membres de l'Opep progresserait en 2018 
à un rythme deux fois supérieur à celui de cette année, au cours 
de laquelle les membres de l'Opep et onze autres producteurs 
extérieurs au cartel ont volontairement réduit leur production. 
  
    L'indice dollar  .DXY  cédait 0,04 % au moment de la clôture 
du WTI. 
 
 (Avec Scott DiSavino,; Catherine Mallebay-Vacqueur pour le 
service français, édité par Wilfrid Exbratat) 
  
 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant