Le pétrole termine en forte baisse à New York

le
0

NEW YORK, 11 février (Reuters) - Les cours du pétrole ont terminé en forte baisse mercredi sur le marché new-yorkais Nymex après l'annonce d'un cinquième record en autant de semaines pour les stocks de brut aux Etats-Unis. Le contrat mars sur le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) CLc1 a perdu 1,18 dollar, soit 2,36%, à 48,84 dollars le baril. Au moment de la clôture du Nymex, le Brent LCOc1 abandonnait 1,68 dollar, (-2,98%) à 54,75 dollars. Les stocks américains de pétrole brut ont augmenté de 4,9 millions de barils, à 417,9 millions, du jamais vu depuis le début des relevés hebdomadaires qui remontent à 1982, selon les données publiées mercredi par l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA) USOILC=ECI . Les économistes attendaient en moyenne une hausse de 3,7 millions de barils. ID:L5N0VL4MT Le Brent, comme le brut léger américain, ont rebondi de plus de 10% depuis le 29 janvier, après avoir perdu 60% en sept mois dans l'inquiétude face à l'abondance de l'offre face à une demande en baisse en raison du ralentissement de la croissance. Le ministre koweitien du Pétrole, Ali al-Omaïr, a estimé mercredi que les cours du pétrole pourraient remonter à 60 dollars le baril d'ici la fin de l'année. Mais l'Agence internationale de l'Energie (AIE) estime que le marché devrait se stabiliser nettement sous les pics au-delà de 100 dollars le baril atteint dans les trois dernières années. (Robert Gibbons à New York, Juliette Rouillon pour la version française.)

 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant