Le pétrole termine en forte baisse à New York

le
0
    NEW YORK, 9 octobre (Reuters) - Les cours du pétrole ont 
connu une nouvelle séance de forte baisse sur le Nymex jeudi, 
avec le Brent qui a fini sur la barre symbolique des 90 dollars 
après l'avoir enfoncée pendant la séance pour la première fois 
depuis juin 2012. 
    La dégradation de la conjoncture en Europe, illustrée jeudi 
par l'annonce d'une forte baisse des exportations allemandes en 
août, et l'augmentation des stocks aux Etats-Unis continuent de 
peser sur les prix du pétrole qui ont perdu 20% depuis leurs 
pics de juin dernier. 
    Le contrat principal sur le brut léger américain (West Texas 
Intermediate, WTI)  CLc1  a perdu 1,54 dollar, soit 1,76%, à 
85,77 dollars le baril, terminant pratiquement à son plus bas du 
jour (85,60). 
    Le Brent  LCOc1  de mer du Nord a lâché 1,33 dollar ou 1,46% 
à 90,05 dollars après un plus bas de 89,67. 
    "Je ne pense pas qu'on ait encore touché le fond, comme le 
montre la sévérité de la baisse des derniers jours", dit Gene 
McGillian chez Tradition Energy à Stamford (Connecticut), qui 
voit le Brent descendre jusqu'à 88 dollars. 
    "L'approvisionnement est là, les stocks sont élevés et la 
demande en Europe est catastrophique", résume de son côté 
Michael Hewson, analyste chez CMC Markets. 
 
 (Barani Krishnan, Véronique Tison pour le service français) 
  
  

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant