Le pétrole termine en forte baisse à New York

le
0
    NEW YORK, 8 mars (Reuters) - Les cours du pétrole ont 
terminé en net recul mardi sur le marché new-yorkais Nymex, 
après six jours de hausse d'affilée pour le Brent, à la suite 
d'une étude peu encourageante de Goldman Sachs et 
d'anticipations de stocks américains record. 
    Le contrat avril sur le brut léger américain (West Texas 
Intermediate, WTI)  CLc1  a perdu 1,40 dollar, soit 3,69%, à 
36,50 dollars le baril. 
    Au moment de la clôture du Nymex, le Brent  LCOc1  cédait 
1,25 dollar (-3,09%) à 39,58 dollars. 
    Goldman Sachs a dit que la hausse des cours du brut n'était 
"tout simplement pas tenable dans l'environnement actuel". 
    Le marché de l'énergie "a besoin de prix pus faibles" pour 
empêcher les producteurs américains de pétrole de schiste 
d'accroître leur production", écrit Goldman Sachs dans une note 
de recherche. Sinon, "un rally des cours du pétrole serait voué 
à l'échec, comme ce fut le cas au printemps dernier." 
    Des déclarations du Koweït, qui produit trois millions de 
barils par jour, disant que le pays ne gèlerait sa production 
que si les principaux pays producteurs suivaient le mouvement, y 
compris l'Iran, ont également favorisé les prises de profits.    
    
    Par ailleurs, selon une enquête Reuters, les analystes 
tablent sur une augmentation de 3,6 millions de barils des 
stocks de brut aux Etats-Unis la semaine dernière, à un niveau 
record pour la quatrième semaine d'affilée. L'Institut américain 
du Pétrole va publier ses données préliminaires concernant les 
stocks à 21h30 GMT, avant les chiffres officiels de l'Agence 
américaine d'information sur l'énergie (EIA) prévus mercredi. 
 
 (Barani Krishnan, Juliette Rouillon pour le service français) 
  
 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant