Le pétrole termine en baisse de près de 3% à New York

le
0
    NEW YORK, 10 juin (Reuters) - Les cours du pétrole ont 
terminé en baisse de près de 3% vendredi sur le marché 
new-yorkais Nymex, sous le coup de la poursuite de la remontée 
du dollar et d'une nouvelle hausse du nombre de puits forés aux 
Etats-Unis. 
    Le contrat juillet sur le brut léger américain (West Texas 
Intermediate, WTI)  CLc1  a perdu 1,49 dollar, soit 2,95%, à 
49,07 dollars le baril. Au moment de la clôture du Nymex, le 
Brent  LCOc1  cédait 1,41 dollar (-2,73%) à 50,53 dollars. 
    Sur l'ensemble d'une semaine où les deux cours de référence 
de l'or noir ont inscrit des plus hauts de 2016, le Brent 
progresse de 1,8%, enchaînant sa cinquième hausse hebdomadaire 
de suite et le WTI prend 0,9%. 
    Après avoir touché mercredi un plus bas de cinq semaines en 
raison du sentiment des investisseurs que la Réserve fédérale 
prendra plus de temps qu'initialement prévu pour poursuivre sa 
hausse des taux d'intérêt, l'indice dollar  .DXY  affiche une 
deuxième séance de suite nets gains, avec une hausse de 0,69% au 
moment de la clôture du Nymex. 
    La hausse du dollar rend les achats de pétrole plus chers 
pour les détenteurs d'autres devises. 
    Malgré le nouveau recul de ce vendredi, les cours du pétrole 
ont été multipliés par près de deux depuis leurs creux de 13 ans 
touchés fin janvier-début février, grâce notamment à des 
perturbations de la production dans des pays tels que le 
Nigeria, le Canada, la Libye et le Venezuela. 
    La production nord-américaine, sous le coup de la chute des 
cours, a également baissé alors qu'elle était l'un des facteurs 
ayant conduit à cette situation de marché saturé qui avait fait 
plonger les cours, passant de plus de 100 dollars vers la 
mi-2014 à moins de 30 dollars au début de l'année. 
    Mais cette production américaine pourrait repartir puisque, 
selon le décompte hebdomadaire du groupe de services pétroliers 
Baker Hughes, le nombre de puits forés aux Etats-Unis a augmenté 
de trois sur la semaine au 10 juin, progressant pour une 
deuxième semaine de suite pour la première fois depuis août. 
    Le nombre de puits forés s'élève à 328 contre 635 il y a un 
an. 
 
 (Barani Krishnan, Benoit Van Overstraeten pour le service 
français) 
  
 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant