Le pétrole termine en baisse de près de 1% à New York

le
0
    NEW YORK, 20 mai (Reuters) - Les cours du pétrole ont 
terminé en baisse de près de 1% vendredi sur le marché 
new-yorkais Nymex, accumulant leur troisième séance de suite de 
repli dans un contexte de poussée du dollar déclenchée par la 
perspective d'un possible relèvement de la hausse des taux 
d'intérêt américains dès le mois prochain. 
    Le contrat juillet sur le brut léger américain (West Texas 
Intermediate, WTI)  CLc1  a perdu 0,41 dollar, soit 0,85%, à 
47,75 dollars le baril. Au moment de la clôture du Nymex, le 
Brent  LCOc1  cédait 0,16 dollar (-0,33%) à 48,65 dollars. 
    Sur l'ensemble de la semaine, le WTI gagne cependant quelque 
3,3% et le Brent 1,7%, les deux cours de référence de l'or noir 
enchaînant leur deuxième progression hebdomadaire d'affilée à la 
faveur d'espoirs de rééquilibrage du marché. 
    Le WTI et le Brent semblent, à ce stade, partis pour 
enregistrer en mai leur quatrième mois de hausse consécutif, une 
évolution favorisée par des perturbations de la production dans 
des pays comme le Nigeria, la Libye et le Canada. 
    Certains pensent toutefois que le pétrole est susceptible de 
retomber en raison de la bonne tenue du dollar, d'une offre qui 
reste excessive par rapport à la demande et du niveau élevé des 
stocks. 
    Selon des données du groupe de services pétroliers Baker 
Hughes, les entreprises pétrolières américaines n'ont, pour la 
première fois depuis le début de l'année, pas baissé le nombre 
de puits forés, ce dernier restant à 318 lors de la semaine au 
20 mai, se maintenant donc à un creux depuis octobre 2009. 
 
 (Devika Krishna Kumar, Benoit Van Overstraeten pour le service 
français) 
  
 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant