Le pétrole termine en baisse de près de 1,5% à New York

le
0

NEW YORK, 20 juillet (Reuters) - Les cours du pétrole ont terminé en baisse de près de 1,5% lundi sur le marché new-yorkais Nymex, la perspective d'une nouvelle hausse de l'offre dans la foulée de l'accord conclu sur le programme nucléaire iranien continuant de plomber l'or noir. Le contrat août, qui expire mardi, sur le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) CLc1 a perdu 1,45%, soit 74 cents, à 50,15 dollars le baril. Au moment de la clôture du Nymex, le contrat septembre sur le Brent LCOc1 cédait 55 cents (-0,99 %) à 56,55 dollars. Les deux cours, également affectés par la bonne tenue du dollar, poursuivent ainsi leur repli après avoir déjà accusé trois semaines consécutives de baisse. Depuis le début du mois, le WTI est en recul de 15,7% tandis que le Brent cède 11% sur la période. A moins d'un brutal retournement de situation, juillet sera le troisième mois de suite de recul pour l'or noir. L'Iran et les grandes puissances du groupe P5+1 (Etats-Unis, Allemagne, France, Grande-Bretagne, Russie et Chine) ont conclu la semaine dernière à Vienne un accord sur le programme nucléaire de Téhéran, couronnement de plus de dix années de négociations pour résoudre une crise qui empoisonnait les relations entre Téhéran et le reste du monde. ID:nL5N0ZU41M La perspective de voir affluer le pétrole iranien sur un marché déjà caractérisé par une forte distorsion entre une offre abondante et une demande atone a relegué au second plan des données montrant que les exportations de brut de l'Arabie saoudite sont retombées en mai à leur plus niveau depuis décembre. (Ron Bousso, Benoit Van Overstraeten pour le service français)

 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant