Le pétrole termine en baisse de près de 0,5% à New York

le
1

NEW YORK, 25 septembre (Reuters) - Les cours du pétrole ont terminé en baisse de près de 0,5% mercredi sur le marché new-yorkais Nymex, sous le coup d'une hausse inattendue des stocks de brut et la perspective de voir une augmentation à terme de l'offre en provenance du Moyen-Orient.

Le contrat novembre sur le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) CLc1 a perdu 0,47 dollar, soit 0,46%, à 102,66 dollars le baril. Au moment de la clôture du Nymex, le Brent LCOc1 cédait 0,32 dollar (-0,29%) à 108,32 dollars.

Pendant une bonne partie de la journée, le Brent avait pourtant progressé en raison du moindre optimisme au sujet d'un accord diplomatique entre l'Occident et l'Iran sur le programme nucléaire de Teheran.

Mais, peu avant la clôture du Nymex, l'Iran a dit espèrer que la rencontre de jeudi avec les cinq membres du Conseil de sécurité plus l'Allemagne (P5+1) permettrait un "redémarrage" des négociations sur le nucléaire. (voir ID:nL5N0HL3N7 et

ID:nL5N0HK4HG )

Les tensions entre Teheran et l'Occident au sujet de ce programme nucléaire soutient les cours de pétrole depuis dix ans. Des années de sanctions ont fait baisser de plus d'un million de barils les exportations iranniennes.

Si jamais il y avait une percée diplomatique, cela pourrait entraîner une levée partielle de ces sanctions et ainsi accroître l'offre sur le marché de l'or noir.

Cet accroissement de l'offre viendrait se rajouter à une reprise de la production constatée en Irak et en Libye.

(Anna Louie Sussman, Benoit Van Overstraeten pour le service français)

 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M488902 le mercredi 25 sept 2013 à 20:56

    L'Iran doit s'ouvrir au monde.