Le pétrole termine en baisse de 1% à New York

le
0

NEW YORK, 30 octobre (Reuters) - Les cours du pétrole ont repris leur mouvement de baisse jeudi à New York en réaction à la hausse du dollar, qui a atteint un plus haut de trois semaines sur le sentiment que la Réserve fédérale américaine amorcera plus tôt que prévu la remontée de ses taux d'intérêt. La hausse du billet vert rend le pétrole plus cher pour les acheteurs obligés de convertir d'autres monnaies en dollars. Le marché se résigne par ailleurs à l'idée que l'Opep ne fera pas grand chose pour enrayer la tendance baissière lors de sa réunion ministérielle du 27 novembre, malgré la chute de 25% des cours depuis le mois de juin. Le secrétaire général de l'organisation, Abdullah al-Badri, a indiqué mercredi que rien ne pressait pour réduire la production du cartel, et un responsable iranien avait tenu la veille des propos du même ordre. "C'est à croire que la décision est déjà prise", relève James Williams, spécialiste de l'énergie chez WTRGH Economics à London (Arkansas), en notant que l'Iran est traditionnellement le premier parmi les membres de l'Opep à demander des actions pour soutenir les prix. Le contrat décembre sur le Brent LCOc1 de mer du Nord a perdu 88 cents ou 1,01% à 86,24 dollars sur le marché new-yorkais Nymex, après avoir reculé dans l'après-midi jusqu'à 85,92 dollars. Le règlement des futures sur le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) CLc1 a été reporté pour une raison non précisée. (Barani Krishnan, Véronique Tison pour le service français)

 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant