Le pétrole termine en baisse à New York, inquiétudes sur l'offre

le
0
    NEW YORK, 21 juillet (Reuters) - Les cours du pétrole ont 
terminé en baisse de plus de 2% jeudi avec le regain 
d'inquiétudes sur l'excédent d'offre sur le marché.  
    Le contrat sur le brut léger américain (West Texas 
Intermediate, WTI)  CLc1  a perdu un dollar, soit 2,19%, à 44,75 
dollars le baril. 
    Au moment de la clôture du marché new-yorkais Nymex, le 
Brent  LCOc1  cédait également un dollar (-2,12%) à 46,16 
dollars. 
    La chute des stocks de brut aux Etats-Unis de 2,3 millions 
de barils sur la semaine au 15 juillet rapportée mercredi par 
l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA) avait 
initialement soutenu les cours.  
    Mais, à 519,5 millions de barils, les stocks de brut aux 
Etats-Unis demeurent à des niveaux historiquement élevés à cette 
période de l'année.  
    La hausse des stocks d'essence  USOILG=ECI  de 911.000 
barils sur la période alors qu'ils étaient attendus inchangés a 
aussi pesé sur la confiance des opérateurs.  
    "Il y a beaucoup de pétrole à disposition", a dit Tamas 
Varga, analyste de PVM Oil Associates. "La vigueur du marché 
n'est pas soutenable." 
    Le cabinet d'études spécialisé Genscape a fait état d'une 
hausse de 725.176 barils des réserves de brut au grand centre de 
distribution de Cushing dans l'Oklahoma sur la semaine au 19 
juillet ont dit des traders qui ont eu accès à ces données. 
    Pour Hans van Cleef, économiste sur l'énergie d'ABN Amro, le 
cours du Brent pourrait revenir sur des niveaux de 42 à 43 
dollars le baril. "A court terme, il y a encore des risques 
baissiers", a-t-il prévenu.  
    Les cours du pétrole ont pratiquement doublé entre leur 
point bas du 20 janvier et leurs plus hauts de l'année le 9 juin 
et consolident depuis.  
 
  
 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant