Le pétrole termine en baisse à New York, encore

le
0
    NEW YORK, 7 janvier (Reuters) - Les cours du pétrole ont 
poursuivi leur glissade sur le marché new-yorkais Nymex jeudi 
mais en terminant au-dessus de leurs plus bas du jour, certains 
traders voulant parier sur une pause après une chute de près de 
14% en quatre jours. 
    Dans la crainte d'un atterrissage brutal de l'économie 
chinoise, le deuxième consommateur mondial de pétrole, le 
contrat février sur le Brent  LCOc1  a perdu jusqu'à 6% dans la 
matinée pour se rapprocher des 32 dollars le baril, du jamais vu 
depuis avril 2004, mais il a ensuite bénéficié de rachats de 
découvert pour finalement terminer la séance à 33,75 dollars, en 
repli de 48 cents ou 1,40%. 
    Le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) 
 CLc1  a de son côté fini en baisse de 70 cents, soit 2,06%, à 
33,27 dollars le baril après un creux à 32,10, son plus bas 
niveau depuis la fin 2003. 
    "Je pense que le marché est survendu à court terme, et je 
dis cela alors que je suis baissier", confie Tariq Zahir, trader 
chez Tyche Capital Advisors à Long Island. "Il y a des rachats 
de découvert et aussi quelques achats de panique pour empêcher 
le WTI de descendre sous les 32 dollars." 
 
 (Barani Krishnan, Véronique Tison pour le service français) 
  
 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant