Le pétrole termine en baisse à New York

le
0
    NEW YORK, 18 mars (Reuters) - Les cours du pétrole ont 
terminé en repli vendredi sur le marché new-yorkais Nymex, 
victime de prises de bénéfices sur leurs pics de 2016 et après 
l'annonce que le nombre de puits de forage aux Etats-Unis a 
augmenté pour la première fois depuis décembre. 
    Les compagnies pétrolières américaines ont ouvert un puit  
après en avoir fermé pendant 12 semaines d'affilée, selon les 
données de la société de services pétroliers Baker Hughes. Cette 
ouverture montre que le forage commence à reprendre aux 
Etats-Unis à la suite du vif rebond des cours du brut depuis 
février. 
    Le contrat avril sur le brut léger américain (West Texas 
Intermediate, WTI)  CLc1  a cédé 76 cents, soit 1,89%, à 39,44 
dollars le baril après avoir atteint ses plus hauts de l'année. 
    Au moment de la clôture du Nymex, le Brent  LCOc1  reculait 
de 18 cents (-0,43%) à 41,36 dollars. 
    Le baril de pétrole s'apprête néanmoins a afficher sa 
quatrième semaine de hausse consécutive dans la perspective d'un 
gel de la production des grands exportateurs de pétrole et face 
à la forte demande saisonnière de carburant aux Etats-Unis.      
   
    "La semaine a été très bonne pour le pétrole; il est donc 
logique que les investisseurs qui ont poussé la baril à la 
hausse ces derniers temps prennent quelques profits avant le 
week-end", dit Pete Donovan, chez Liquidity Energy. 
    Les cours du pétrole, tombés auparavant à des plus bas de 12 
ans d'environ 26 dollars pour le WTI et de 27 dollars pour le 
Brent, ont repris plus de 50% depuis que l'Opep a lancé le mois 
dernier l'idée d'un gel de la production. 
 
 (Barani Krishnan, Juliette Rouillon) 
  
 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant