Le pétrole termine en baisse à New York

le
0
    NEW YORK, 16 novembre (Reuters) - Les cours du pétrole ont 
terminé mercredi une séance très volatile en légère baisse sur 
le marché new-yorkais Nymex sous le double effet de l'annonce 
par la Russie qu'elle appuierait un gel de la production et 
d'une nouvelle augmentation des stocks de brut aux Etats-Unis. 
    Le contrat janvier sur le brut léger américain (West Texas 
Intermediate, WTI)  CLc1  a perdu 24 cents, soit 0,52%, à 45,57 
dollars le baril. 
    Au moment de la clôture du Nymex, le Brent  LCOc1  cédait 42 
cents (0,89%) à 46,53 dollars.  
    La Russie est prête à apporter son appui à toute décision de 
gel de la production de la part de l'Opep et juge élevées les 
chances que le cartel parvienne à un accord sur ses modalités 
d'ici au 30 novembre, a déclaré mercredi le ministre russe de 
l'Energie, Alexander Novak.   
    Les pays de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole 
s'étaient entendus en septembre sur le principe d'une baisse 
modeste de la production afin de réduire l'offre mondiale de 
brut et de rééquilibrer le marché. 
    Autre nouvelle du jour, les stocks américains de pétrole 
brut ont augmenté plus fortement que prévu la semaine dernière, 
a annoncé l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA). 
  
 
 (Scott DiSavino; Patrick Vignal pour le service français) 
  
 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant