Le pétrole termine en baisse à New York

le
0

NEW YORK, 21 août (Reuters) - Les cours du pétrole ont terminé vendredi en baisse sur le marché new-yorkais Nymex sous l'effet conjugué de l'annonce de l'augmentation des dispositifs de forage aux Etats-Unis et d'un nouvel indicateur suggérant un ralentissement économique plus marqué que prévu en Chine. Le contrat octobre sur le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) CLc1 , qui a plongé en séance sous les 40 dollars pour la première fois depuis 2009, a finalement perdu 87 cents, soit 2,11%, à 40,45 dollars le baril. Il subit ainsi sa huitième semaine de baisse d'affilée, ce qui n'était plus arrivé depuis début 1986. Au moment de la clôture du Nymex, le Brent LCOc1 cédait 1,08 dollar (2,32%) à 45,54 dollars, s'apprêtant à accuser un septième repli hebdomadaire en huit semaines. La chute des cours du pétrole s'explique essentiellement par le déséquilibre entre une offre abondante et une demande atone. L'abondance de l'offre résulte de la conjonction entre le boom du pétrole et du gaz de schiste en Amérique du Nord et la décision de l'Opep, réaffirmée début juin, de ne pas baisser sa production. La demande continue parallèlement de se ralentir, notamment en Chine, dont le vaste secteur manufacturier chinois s'est contracté en août à un rythme jamais vu depuis près de six ans et demi. La Chine est le deuxième consommateur mondial de brut. ID:nL5N10W1C8 (Jessica Resnick-Ault; Patrick Vignal pour le service français)

 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant