Le pétrole termine de nouveau en forte baisse à New York

le
0

NEW YORK, 6 janvier (Reuters) - Les cours du pétrole ont terminé en baisse pour la quatrième séance consécutive mardi à New York, le marché semblant incapable de trouver un plancher alors que le baril s'échange au plus bas depuis le printemps 2009. Le contrat février sur le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) CLc1 a perdu 2,11 dollars, soit 4,22%, à 47,93 dollars le baril, après un plus bas à 47,55. Au moment de la clôture du Nymex, le Brent LCOc1 cédait 1,88 dollar (-3,54%) à 51,22 dollars après être tombé à 50,52. La tendance de fond du marché reste orientée à la baisse mais aux niveaux de cours actuels, un rebond est possible à tout moment à la faveur d'un changement du sentiment général, expliquent des traders. Mardi, les cours ont ainsi brièvement bénéficié du repli du dollar provoqué par des indicateurs économiques américains inférieurs aux attentes, avant de repartir à la baisse. La baisse du prix du brut dépasse désormais 55% depuis juin, lorsque le Brent se traitait à plus de 115 dollars le baril et le WTI à plus de 107 dollars. "Je pense qu'il est assez probable de le voir arriver entre 45 et 46 dollars", dit Phillip Streible, responsable de la stratégie de marché de RJO Futures à Chicago. "Je crois que les gens sont en train de réaliser que les Etats-Unis deviennent un poids lourd de la production de brut et que cela n'est pas près de changer." L'augmentation de la production de pétrole de schiste des Etats-Unis est l'un des facteurs qui ont favorisé la chute des cours ces derniers mois, un mouvement qui s'est amplifié depuis la réunion de l'Opep fin novembre à Vienne, lors de laquelle le cartel n'est pas parvenu à s'accorder sur une réduction de ses pompages. Mardi, le roi d'Arabie saoudite a fait lire un discours dans lequel il affirme que son pays fera face aux difficultés liées à la chute des cours avec "une ferme volonté", laissant entendre que le premier exportateur mondial n'avait aucune intention de réduire sa production. (Barani Krishnan et Samantha Sunne, Marc Angrand pour le service français)

 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant