Le pétrole soutenu par le regain de tensions entre l'Iran et l'Arabie saoudite

le
0

(AOF) - Malgré les nouvelles économiques décevantes en provenance de Chine, les cours du pétrole débutent l’année en nette hausse, bénéficiant de la dégradation des relations entre l’Iran et l’Arabie saoudite. Le cours du baril de Brent gagne ainsi 3,24% à 38,82 dollars tandis que celui de WTI s’adjuge 2,69% à 38,21 dollars. Tout est parti de l’annonce de l’exécution samedi d’un chef religieux chiite Nimr al Nimr, opposant au régime saoudien.

Elle a été suivie par l'incendie de l'ambassade saoudienne à Téhéran et du consulat à Masshad (est de l'Iran), qui a poussé l'Arabie saoudite à couper ses relations diplomatiques avec l'Iran. Le royaume saoudien a encore durci le ton aujourd'hui en annonçant la rupture des relations commerciales et des liaisons aériennes avec la République islamique.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant