Le pétrole russe de Sibérie exporté via le Pacifique

le
0

(Commodesk) La Russie a inauguré, le 25 décembre, le deuxième tronçon de son oléoduc « Sibérie orientale-océan Pacifique » (ESPO).

Le premier tronçon reliant Taïchet, en Sibérie orientale, à Skovorodino, dans la région Amour, en Extrême-orient russe, avait été construit en décembre 2009. Le pétrole était ensuite transporté jusqu'au terminal de Kozmino, port russe donnant sur la mer du Japon, par voie ferrée.

Le nouveau tronçon relie, sur 2.000 km, Skovorodino à Kozmino ce qui permet d'augmenter la capacité de transport à 30 millions de tonnes de pétrole par an dans un premier temps et 50 millions de tonnes à terme. Une partie du pétrole transporté par l'ESPO est destiné aux raffineries russes, le reste est directement exporté.

En 2012, les exportations du port de Kozmino étaient de 16 millions de tonnes de pétrole. Elles sont annoncées à 21 millions de tonnes pour 2013, principalement vers la Chine, et 30 millions en 2015. La direction de Transneft, la compagnie nationale qui gère les oléoducs, a assuré, via un communiqué, que le port de Kozmino serait rapidement adapté pour assurer la sécurité d'approvisionnement en pétrole des partenaires de la région Asie-Pacifique.

Les principaux acheteurs de ce pétrole sont les Etats-Unis, la Chine, le Japon, Singapour, la Malaisie et la Corée du Sud.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant