Le pétrole retrouve son rôle de catalyseur des marchés

le
0

(AOF) - Les marchés européens ont terminé en hausse une séance particulièrement calme en comparaison des journées qui ont suivi l’élection de Donald Trump à la présidence américaine. Le CAC 40 a gagné 0,62% à 4 536,53 points et l’EuroStoxx 50 s’est adjugé 0,33% à 3 049,72 points. A Wall Street, la tendance est plus nuancée : le Dow Jones perd 0,24% mais le S&P 500 gagne 0,32% vers 17h30.

Dès le début de la séance, les investisseurs sont revenus aux fondamentaux des marchés, profitant notamment de la hausse des cours du pétrole. En fin de séance, le baril de WTI gagnait 4,57% à 45,3 dollars, après avoir atteint hier un plus bas depuis mi-septembre. Les opérateurs du marché pétrolier ont donc réagi aux informations de Bloomberg selon lesquelles trois Etats membres de l'Opep – le Vénézuéla, l'Algérie et le Qatar – multiplieraient les offensives diplomatiques pour réduire la production du cartel. Ce bond du cours du baril a permis à Total de s'apprécier de 3,21%, terminant en tête du CAC 40, juste devant Technip (+3,12%).

Le retour au calme a également été sensible sur le marché obligataire. Les taux à 10 ans américains ont en effet stoppé leur progression après avoir atteint hier un sommet à 2,3%, au plus haut depuis décembre 2015. En fin d'après-midi, ils avaient légèrement fléchi à 2,21%. Cette inversion de tendance a soutenu des valeurs immobilières malmenées ces derniers jours comme Klépierre et Unibail-Rodamco. La première a gagné 1,85% et la seconde 1,27%.

Enfin, l'actualité a encore été alimentée par plusieurs publications d'entreprises. D'abord, Nokia (-3,41%) a dévoilé des perspectives de rentabilité jugées décevantes : l'action de l'équipementier télécoms a signé la plus forte baisse du CAC 40. Toujours du côté des baisses, Bolloré a accusé un nouveau trimestre de repli de son chiffre d'affaires et perdu 2,44% à Paris. En revanche, Teleperformance (+4,18%) est resté toute la journée dans le peloton de tête du SBF 120 après la publication d'un chiffre d'affaires trimestriel bien supérieur aux attentes.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant