Le pétrole repart à la baisse en Asie en attendant les réserves américaines

le
1
Le site de production de pétrole de Ras Tannura, en Arabie saoudite, en décembre 2004. (© B. QABALAN - AFP)
Le site de production de pétrole de Ras Tannura, en Arabie saoudite, en décembre 2004. (© B. QABALAN - AFP)

Les cours du pétrole étaient de nouveau orientés à la baisse mercredi en Asie, avant la publication attendue des chiffres des réserves et de la production américaines.

Les cours ont été très instables cette semaine, en se maintenant cependant très bas, les investisseurs redoutant que la situation d'excès d'offre ne se poursuive en 2016.

Mardi matin, le cours du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en février perdait 67 cents à 37,20 dollars dans les échanges électroniques en Asie.

Le baril de Brent, référence européenne du brut, également pour livraison en février, reculait de 46 cents à 37,33 dollars.

Les analystes s'attendent à ce que les stocks de brut aient reculé aux Etats-Unis durant la semaine de Noël. Mais selon Bloomberg, ils demeureraient supérieurs aux 120 millions de barils, soit au-dessus des moyennes saisonnières des cinq dernières années.

La production américaine devrait demeurer au-dessus des 9,1 millions de barils par jour (bpj), ce qui ne sera pas de nature à régler la situation de surabondance de l'offre jugée responsable de la dégringolade des cours observée depuis 18 mois.

«Les chiffres des stocks sont probablement les plus importants de la semaine, a estimé dans un commentaire de marché Daniel Ang, analyste chez Phillip Futures. "Il est très probable que les chiffres de la production nous décevront.»

Les cours ont

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • koala390 il y a 11 mois

    Quand je penses qu'il y a 10 ans les écolos nous ont abreuvé d'ouvrages et d'articles concernant le PEAK OIL en nous promettant la rareté de cette matière première au nom des énergies renouvelables alors qu'on prévoit maintenant du pétrole au-delà de 2100 on voit que la manipulation existe à tous les niveaux même chez ceux qui voudraient se faire passer pour des "gentils" ..........