Le pétrole recule à New York après l'annonce saoudienne

le
0

(Actualisé avec l'annonce par l'Arabie saoudite de la baisse des prix de vente officiels à l'Asie) NEW YORK, 1er octobre (Reuters) - Les cours se sont subitement retournés mercredi en fin de journée pour terminer en baisse sur le marché new-yorkais Nymex du pétrole, prolongeant leur baisse du troisième trimestre. Le Brent et le brut léger américain avaient bénéficié en début de séance de l'annonce d'une baisse surprise des stocks de brut américains et d'une stabilisation de l'activité manufacturière en Chine au mois de septembre. ID:nL6N0RW0AM Mais les gains ont été effacés et le sentiment baissier sur qui prévaut ces derniers mois s'est réinstallé à la suite de l'annonce par l'Arabie saoudite d'une baisse plus forte que prévu de ses prix de vente officiels aux clients asiatiques en novembre. Il s'agit du signal le plus clair jusqu'à présent de la volonté du premier exportateur mondial de tenter de reprendre des parts sur le marché du pétrole brut et de continuer à assurer un bon approvisionnement du marché mondial. "Les cours se sont effondrés, assez brutalement, après l'annonce concernant les prix officiels", souligne Amrita Sen, responsable de l'analyse sur le marché du pétrole chez Energy Aspects à Londres. Le recul de mercredi s'ajoute aux pertes de 16% du trimestre dernier sur le Brent et de 12% sur le brut léger américain, la plus fortes chutes trimestrielles en deux ans. Le contrat novembre sur le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) CLc1 a perdu 43 cents, soit 0,47%, à 90,73 dollars le baril. Le Brent LCOc1 a cédé de son côté 51 cents (-0,54%) à 94,16n dollars. (Edward McAllister et Catherine Ngai à New York, Sam Wilkin et Alex Lawler à London, Juliette Rouillon pour le service français)

 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant