Le pétrole rechute de plus de 7% en clôture de New York

le
0

NEW YORK, 1er septembre (Reuters) - Les cours du pétrole ont terminé sur une rechute de plus de 7% mardi, avec un baril de Brent sous les 50 dollars, l'annonce d'une contraction de l'activité manufacturière en Chine ayant réveillé les crainte d'un ralentissement brutal dans le pays. Le contrat octobre sur le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) CLc1 a reperdu 3,79 dollars, soit 7,70%, à 45,41 dollars le baril. Le Brent LCOc1 a cédé pour sa part 4,59 dollars (-8,48%) à 49,56 dollars. Lundi, les cours du pétrole ont gagné de plus de 8%, enregistrant leur troisième séance consécutive de rebond grâce à l'annonce d'une diminution de la production aux Etats-Unis et à des déclarations de l'Opep ouvrant la voie à des discussions pour endiguer la baisse des prix. La hausse du WTI en trois séances a été de 27,5%, du jamais vu depuis août 1990, après l'invasion du Koweït par l'Irak. ID:nL5N1164OO En août, l'activité du secteur de l'industrie manufacturière s'est contractée en Chine, tandis que sa croissance a faibli dans la zone euro et en Grande-Bretagne. ID:nL5N1172F5 "Les inquiétudes sur la Chine ont été le facteur dominant", a souligné Carsten Fritsch, chez Commerzbank à Frankfurt. La croissance du secteur manufacturier aux Etats-Unis a également ralenti en août, à son rythme le plus faible depuis plus de deux ans, selon l'enquête mensuelle de l'Institute for Supply Management (ISM) publiée mardi. ID:nZON00JD06 (Robert Gibbons, Juliette Rouillon pour le service français)

 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant