Le pétrole rechute à New York, en forte hausse sur la semaine

le
0

NEW YORK, 27 mars (Reuters) - Les cours du pétrole ont terminé en baisse de plus de 5% vendredi sur le marché new-yorkais Nymex en raison du sentiment des intervenants de marché qu'un accord sur le nucléaire iranien pourrait intervenir dès la semaine prochaine, ce qui, in fine, accroisserait encore davantage une offre déjà très abondante. Le contrat mai sur le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) CLc1 a perdu 2,65 dollars, soit 5,15%, à 48,78 dollars le baril. Au moment de la clôture du Nymex, le Brent LCOc1 cédait 2,76 dollars (-4,66%) à 56,43dollars. L'or noir a ainsi effacé les net gains accumulés la veille dans la foulée des frappes aériennes saoudiennes sur le Yemen, qui avaient soulevé des craintes de perturbations d'importantes routes d'approvisionnement du brut. Sur l'ensemble de la semaine, le WTI reste néanmoins en hausse de près de 7%, affichant son deuxième gain hebdomadaire de suite. Le Brent a lui progressé de plus de 2% sur l'ensemble de la semaine après +1,2% la semaine précédente. Le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, a été très prudent vendredi à Lausanne sur la possibilité de parvenir à un projet d'accord avec les grandes puissances sur le programme nucléaire de la République islamique avant la date butoir du 31 mars. ID:nL6N0WT32B L'offensive aérienne déclenchée jeudi par l'Arabie saoudite et ses alliés sunnites au Yémen s'est poursuivie vendredi avec de nouvelles frappes, notamment à Sanaa, la capitale, et dans le nord du pays, la région dont sont originaires les miliciens chiites houthis. ID:nL6N0WT0NG

 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant