Le pétrole rebondit de plus de 12% à New York

le
0
    NEW YORK, 12 février (Reuters) - Les cours du pétrole ont 
terminé en forte hausse vendredi sur le marché new-yorkais 
Nymex, dopés par un regain d'espoir d'une réduction de la 
production de l'Opep, tandis que le rebond des marchés actions 
relançait l'appétit pour le risque. 
    Le contrat mars sur le brut léger américain (West Texas 
Intermediate, WTI)  CLc1  a gagné 3,23 dollars, soit 12,32%, à 
29,44 dollars le baril. 
    Au moment de la clôture du Nymex, l'échéance avril sur le 
Brent  LCOc1  prenait 3,12 dollars (+10,38%) à 33,18 dollars.  
    Le ministre de l'Energie des Emirats arabes unis a déclaré 
que l'Organisation des pays exportateurs de pétrole était 
disposée à discuter d'une réduction coordonnée de la production, 
a rapporté le Wall Street Journal jeudi soir.  
    De nombreux intervenants restent sceptiques sur la 
possibilité d'une telle initiative des pays producteurs 
permettant de réduire l'offre excédentaire. Mais après la chute 
de 75% des cours subie depuis la mi-2014, beaucoup sont enclins 
à penser qu'un rebond aura lieu tôt ou tard, qu'il soit initié 
par une réduction de l'offre ou par une reprise de la demande. 
    "Nous prévoyons qu'une baisse de la production américaine, 
en particulier, ramènera le prix du baril à 50 dollars d'ici la 
fin de l'année", explique ainsi Commerzbank dans une note.  
    Malgré le rebond de ce vendredi, sur la semaine, le WTI 
accuse une baisse de près de 5% et le Brent un repli de 2,3%.  
     
 
 (Barani Krishnan; Marc Angrand pour le service français) 
  
 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant