Le pétrole poursuit sa chute et s'approche de ses plus bas annuels

le
6

Les prix du pétrole poursuivent leur chute, et se rapprochent de leurs plus bas annuels.
Les prix du pétrole poursuivent leur chute, et se rapprochent de leurs plus bas annuels.

Le baril WTI de New York s’échange de nouveau aux alentours de 40 dollars ce vendredi, poursuivant sa dégringolade rapide depuis huit séances. Le mouvement pénalise les principaux indices boursiers.

Malgré leur tentative de rebond en début de séance, les prix du pétrole rechutent nettement vendredi. Le baril WTI s’échangeait à 40,6 dollars à 17h, en baisse de 2,4% par rapport à la veille et s’approchant de son plus bas annuel à 38 dollars.

Le Brent européen s’échangeait quant à lui à 43,7 dollars à la même heure, également proche de son plus bas annuel du 24 août à 42 dollars.

Lire à ce sujet : Le pétrole a perdu plus de 10% en dix jours

Les indices boursiers souffrent comme la veille de la nette contraction des prix de l’or noir. Le CAC40 perdait 1,2% vendredi à 17h10. L’ensemble des places européennes s’affichait dans le rouge, avec des baisses comprises entre 0,4% et 2% sur les principaux indices boursiers.

Hier, les stocks américains de pétrole brut sont ressortis nettement supérieurs aux attentes. 4,2 millions de barils se sont ajoutés aux stocks américains la semaine passée, alors que les analystes attendaient une progression des stocks d'environ 1 million de barils supplémentaires en rythme hebdomadaire.

X. Bargue (redaction@boursorama.fr)

Retrouvez tous les articles de la rédaction de Boursorama dans la rubrique dédiée.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2286010 le samedi 14 nov 2015 à 13:44

    kpm, analyse intéressante, qui a des chances de se réaliser. Mais le MT est aujourd'hui devenu bien lointain, les changements étant tellement rapides...

  • kpm745 le vendredi 13 nov 2015 à 18:06

    A ce prix le pétrole de schiste n'est plus rentable. La production aux USA va baisser progressivement jusqu'à l'épuisement des puits déjà creusés (environ 2 ans). Il faut donc s'attendre à une remontée des prix à moyen terme + retour à la récession aux USA et baisse du dollard

  • ericlyon le vendredi 13 nov 2015 à 17:53

    La baisse du prix du pétrole est pourtant une bonne nouvelle pour la plupart des entreprises française, pourquoi fait-elle baisser leur cours de bourse ?

  • vladko le vendredi 13 nov 2015 à 17:36

    Cette "cure" est bonne pour les prix à MT: les producteurs américains surtout ne tiendront pas longtemps, d'autant plus que la hausse des taux d'intérêt par la FED rendra l'endettement plus cher. Long l'industrie.

  • SM7 le vendredi 13 nov 2015 à 17:23

    A 10 $ il y a des chances que les schistes et sables bitumineux du Canada ne vaillent plus la peine d'être exploités !

  • jany7 le vendredi 13 nov 2015 à 17:21

    avant la cop21 comme prevu energies renouvelables cheres et petrole bon marché ca va etre difficile d'arracher un accord a Paris