Le pétrole, nouvel enjeu des Iles Malouines

le
0
(Commodesk) Les Iles Malouines sont de nouveau au c?ur d'une tension diplomatique entre le Royaume-Uni et l'Argentine. Le Mercosur, marché commun regroupant plusieurs pays d'Amérique du Sud, a indiqué cette semaine interdire l'accès à ses ports pour tous les bateaux portant le pavillon des Iles Malouines. Cette décision a priori inoffensive, seuls quelques bateaux de pêches étant concernés, pourrait cacher un bras de fer diplomatique entre Londres et Buenos Aires pour l'accès à des ressources pétrolières offshores. Les compagnies britanniques Rockhopper et Falkland Oil and Gas ont indiqué le 15 décembre les caractéristiques techniques de leurs nouveaux puits d'exploration, marquant leur volonté d'exploiter dans la zone entre les Iles Malouines et l'Argentine. Les permis avaient été accordés par les autorités britanniques et non argentines, mais les deux Etats se disputent la possession de ces gisements. L'exploration pourrait cependant être rendue difficile par la situation géographique, au c?ur des mers australes. Depuis 1883, les Iles Malouines, situées à 450 kilomètres au large des côtes sud de l'Argentine, sont contrôlées par les Britanniques. En 1982, une guerre avait opposé la junte militaire au pouvoir à Buenos Aires et le Royaume-Uni pour la souveraineté de ce territoire.
Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant