Le pétrole, grand favori des matières premières en 2012

le
0
Tension en Iran et demande des pays émergents pourraient compenser les annonces de ralentissement économique en Europe et aux Etats-Unis pour le baril. L'or devrait aussi rester sur une tendance haussière.
Le pétrole encore plus haut

Les investisseurs sont unanimes: le baril de WTI sera le grand favori des marchés de matières premières en 2012. Ce dernier a pulvérisé le seuil des 100 dollars pendant le printemps arabe grâce à l'effondrement de la production en Libye. Même si ce niveau a souvent été perdu, il ne s'est jamais vraiment éloigné. Dans son sillage, le Brent affiche une moyenne annuelle de 111 dollars le baril, soit le niveau le plus élevé de son histoire.

«Le risque d'effondrement est très faible car les pays du Moyen-Orient ont un intérêt vital à maintenir des prix élevés, notamment l'Arabie Saoudite qui a acheté sa paix sociale avec une hausse de 20% de son budget, affirme Benjamin Louvet, gérant chez Prim'Finance. Ces pays n'hésiteront pas à faire baisser la production. Ce qui pourrait conduire à une tension en cas de reprise de l'activité mondiale». En attendant, l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a fixé mi-décembre un plaf

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant