Le pétrole gagne plus de 4% à New York, le Brent teste les $50

le
0
    NEW YORK, 8 septembre (Reuters) - Les cours du pétrole ont 
terminé en hausse de plus de 4% jeudi sur le marché new-yorkais 
Nymex, avec le Brent de retour sur le seuil psychologique de 50 
dollars le baril pour la première fois depuis le 26 août. 
    Le marché a été porté par l'annonce d'une baisse aussi forte 
qu'inattendue des stocks de brut aux Etats-Unis la semaine 
dernière. Leur recul de 14,5 millions de barils, alors qu'une 
légère hausse était anticipée, est le plus important depuis 
janvier 1999, selon les données de l'Agence américaine 
d'information sur l'énergie (EIA).   
    Le contrat octobre sur le brut léger américain (West Texas 
Intermediate, WTI)  CLc1  a bondi de 2,12 dollars, soit 4,66%, à 
47,62 dollars le baril. 
    Le Brent  LCOc1  a fini en hausse de 2,01 dollars ou 4,19% à 
49,99 dollars, après un plus haut de deux semaines à 50,14. 
    Des analystes notent cependant que la baisse des stocks est 
due à des perturbations de production et de transport pendant le 
passage de la tempête tropicale Hermine, qui n'a pas provoqué de 
destructions.  
    "Il y a eu une baisse des importations car la tempête a 
retardé des navires qui venaient décharger en Louisiane et au 
Texas", déclare James Williams, président du consultant 
spécialisé WTRG Economics dans l'Arkansas. "On peut s'attendre à 
une hausse spectaculaire la semaine prochaine puisque ces 
bateaux auront accosté cette semaine."  
    Les futures sur l'essence  RBc1  ont de leur côté pris 
autour de 5%, dopés eux aussi par une baisse des stocks 
américains. 
 
 (Catherine Ngai, Véronique Tison pour le service français) 
  
 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant