Le pétrole franchit les 100 dollars

le
0
En raison de la crise en Egypte, les opérateurs craignent des perturbations dans l'acheminement du pétrole via le Canal de Suez. L'Opep se dit prête à réagir.

Plus la situation devient trouble en Egypte et plus le baril de pétrole grimpe. Sur la seule journée de vendredi, les cours du baril de «light sweet crude» pour livraison en mars ont gagné 4,32% à New York à 89,34 dollars tandis qu'ils bondissaient de 2% à Londres, poussant le Brent à un cheveu des 100 dollars (99,74 dollars). Un seuil qui n'a plus été franchi depuis le 1er octobre 2008.

Ce lundi, la hausse se poursuivait. Dans la soirée, le baril de Brent de la Mer du Nord pour livraison en mars s'échangeait à 100,83 dollars sur l'InterContinental Exchange de Londres, quelques minutes après avoir atteint 101,00 dollars.

 

Le Canal de Suez au cœur des préoccupations

 

Cette remontée des cours, après plusieurs séances baissières, reflète la crainte des marchés de voir les acheminements de pétrole via le canal de Suez impactés par les manifestations. Depuis le début des perturbations, les opérations portuaires sont ralenties et certains employés n'arriven

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant