Le pétrole finit en hausse à New York mais en repli hebdomadaire

le
0
    NEW YORK, 8 juillet (Reuters) - Les cours du pétrole ont 
terminé vendredi en légère hausse sur le marché new-yorkais 
Nymex mais finissent la semaine sur un repli hebdomadaire, le 
plus important depuis six mois pour le Brent de la mer du Nord. 
    La séance a été volatile. Le dynamisme des créations 
d'emploi le mois dernier aux Etats-Unis et les investisseurs à 
l'affût de bonnes affaires après la baisse du début de semaine 
ont soutenu la tendance. 
    Cette période de l'année est toutefois traditionnellement 
mauvaise pour le pétrole, confronté à une baisse saisonnière de 
la demande, d'autant que le marché continue fondamentalement de 
susciter des inquiétudes quant à un excès d'offre. 
    L'annonce d'une hausse du nombre de puits de forage aux 
Etats-Unis, la cinquième en six semaines avec 10 puits en plus, 
est restée sans effet.  
    Le contrat août sur le brut léger américain (West Texas 
Intermediate, WTI)  CLc1  a gagné 27 cents, soit 0,60%, à  45,41 
dollars le baril. 
    Au moment de la clôture du Nymex, le Brent  LCOc1  prenait 
36 cents (0,78%) à 46,76 dollars. Il a perdu 7,4% sur la 
semaine, soit sa plus forte baisse hebdomadaire depuis janvier. 
 
 (Barani Krishnan; Bertrand Boucey pour le service français) 
  
 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant