Le pétrole fait céder les marchés en toute fin de séance

le
0

(AOF) - Les marchés européens ont clôturé proches de l'équilibre, réduisant leurs gains en fin de séance pénalisés par la dégradation de la tendance à Wall Street. La baisse des cours américains, lestés par le retournement des cours du pétrole et Walmart, a eu raison du soutien apporté par des résultats d’entreprises plutôt positifs. Le CAC 40 a gagné 0,15% à 4 239,76 points, retrouvant son niveau de début février, et l’EuroStoxx a reculé de 0,09% à 2 895,15 points. Aux Etats-Unis, le Dow Jones perd 0,21%.

Les indices actions européens ont donc passé le plus clair de la séance dans le vert grâce à des résultats d'entreprises supérieurs aux attentes. C'est ainsi que la compagnie Air France-KLM (+10,66%) a dominé le SBF 120 après avoir renoué avec les bénéfices l'année dernière. De même, Capgemini (+4,43%) et AccorHotels (+2,73%) ont fait partie des plus fortes hausses du CAC 40 après avoir publié des résultats annuels supérieurs aux attentes.

Outre-Atlantique, ce sont aussi les publications d'entreprises qui ont largement dessiné la séance, pesant cette fois sur les indices dès l'ouverture de Wall Street. Les investisseurs ont particulièrement mal réagi à la révision à la baisse des prévisions de croissance des ventes de Walmart. Le titre du premier distributeur mondial baissait de 4,67% en fin de séance européenne.

Aussi bien en Europe qu'aux Etats-Unis, les valeurs bancaires ont également été malmenées, faisant l'objet de prises de bénéfices après leur rebond des derniers jours. Les groupes européens ont aussi pu être pénalisés par la perspective d'un nouveau soutien monétaire en provenance de la BCE. Une nouvelle baisse des taux comprimerait en effet les marges des établissements bancaires. L'indice EuroStoxx 600 Banques a ainsi signé la plus forte baisse sectorielle en Europe.

C'est aussi le cas des valeurs pétrolières, pénalisées en fin de séance par le retournement à la baisse des cours du pétrole (-0,50% pour le Brent) à la suite d'une nouvelle hausse des stocks américains de carburant. Technip a ainsi terminé à la dernière place du CAC 40 avec une baisse de 3,82%.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant